Journalisme : le CFJ fonde une école post-bac

1331
0
Partagez :

Le CFJ (Centre de formation des journalistes) fonde lors de la rentrée 2016 l’Ecole W, une école qui va proposer un bachelor en 3 ans pour permettre aux jeunes de se former sur le contenu et la création numérique.

Le CFJ, une des meilleures écoles de journalisme françaises, fonde une école post-bac. L’école W offrira en octobre 2016 un bachelor en trois ans axés sur le contenu digital avec trois spécialités: entrepreneuriat & innovations, stratégie éditoriale & communication digitale, et journalisme, docu & fiction. «Nous nous adressons à une génération nouvelle, qui refuse la prépa, disposant d’une culture de l’entrepreneuriat, recherchant un enseignement unique, et qui souhaite voyager», a lancé Emmanuel Chain, président du conseil d’administration de l’école, qui a évoqué l’intérêt des formations post-bac, renforçant qu’un tiers des étudiants de l’université lâchaient en première année.

Quant à ceux qui disent que le CFJ forme des rédacteurs pour du «brand content», du contenu digital pour les marques, Julie Joly, la directrice, a répondu, qu’elle n’avait certainement pas l’appétit de former en trois ans des journalistes. «Mais ceux qui souhaitent le devenir pourront poursuivre dans cette voie, au CFJ ou ailleurs», a-t-elle confirmé, regrettant que de nombreux candidats au CFJ viennent s’inscrire à l’école après avoir perdu leur temps pendant trois ans (l’école de journalisme recrute à bac +3.

Aucune limite d’âge pour postuler

En attendant que les premières promotions ne sortent pour être reconnue, l’établissement crèe des collaborations a vec S’il faudra attendre les premières promotions pour obtenir une reconnaissance du titre, l’école est en train de nouer des partenariats avec des universités parisiennes, ce qui permettra aux diplômés de l’Ecole W de continuer plus facilement leurs études, et à l’université. L’école ne sera pas installée rue du Louvre à Paris, siège de l’école, mais dans un immeuble modernisé de 1700 m2 au 210 rue du Faubourg Saint-Antoine à Paris. Les frais de scolarité seront de 7800 € par an. L’école est en ce moment en discussions, avec des banques pour avoir des prêts à taux zéro, et avec des fondations pour des bourses.

Marine