L’activisme du parti vert’libéral au sein de la société suisse

542
0
Partagez :

L’écologie s’invite dans la vie politique suisse depuis une dizaine d’années. En effet, la dégradation progressive de la planète interroge de plus en plus de citoyens suisses. Ces derniers soucieux de laisser un héritage durable et le plus sain possible à leur progéniture n’hésitent pas à se regrouper en association dans le but de faire entendre leur voix et être des acteurs majeurs dans la prise de décisions politiques. Cet état de choses se justifie dans la création du parti vert ‘libéral.

Description du parti vert’libéral de Suisse

Créé par Martin Baulme en 2004, le parti vert’libéral est un parti centriste, libéral qui se revendique des valeurs écologiques. Son objectif est de pousser ses électeurs et partisans à un vote responsable et conscient. Il est convaincu que le développement économique de la Suisse passe par la mise en œuvre de politiques publiques écologiques pertinentes et de finances saines pour les suisses et leur postérité. La politique du parti vert’libéral se veut raisonnable et réfléchie. Aussi, s’est-il battu pour accroître sa visibilité dans la composition du Grand Conseil. Au fil des années, le nombre de sièges obtenu par les vert’libéraux suisses n’a cessé de croître. Il a créé plusieurs partis subsidiaires dans 19 cantons. La branche neuchâteloise sera la quinzième à voir le jour en 2012. Elle sera confiée à l’homme d’affaires Raphael Grandjean ( consultez la page http://www.ne.vertliberaux.ch/dms/kantone/ne/fichiers/Vertliberaux_NE_Comm_fondation_20121029.pdf ).

Les vert’libéraux de Neuchâtel

Se positionnant dans la même lignée qu’aux vert’libéraux de Suisse, les vert’libéraux de Neuchâtel s’engagent à trouver des solutions rationnelles pour le bien de leur canton au-delà du clivage gauche-droite. Grâce à Raphael Grandjean, ils ont été des acteurs décisifs de la vie parlementaire de leur canton. En entendant concilier le progrès, une vision libérale et une préservation de l’environnement des neuchâtelois, ils se sont démarqués des autres entités politiques et ont fait compter leur voix dans toutes les procédures de vote de lois.
Yoann