Le groupe Barrière revient dans les casinos

655
0
Partagez :

Révolution dans le monde des casinos français. En plusieurs semaines, Dominique Desseigne, le PDG du groupe Barrière, vient de céder cinq de ses 41 enseignes. Leader des casinos en France, celui-ci n’a pas encore fini de recentrer son activité. Quatre autres casinos viendront à changer de mains, et deux hôtels. Ce qui fera plaisir aux concurrents de Barrière, qui pourront à travers cette opportunité renforcer leur position dans ce secteur pratiquement fermé.

Lundi 21 décembre, la Société française de casinos (SFC), un des petits intervenants du marché, a fait l’annonce d’un accord préalable pour le rachat du casino Barrière de Chamonix (Haute-Savoie). Ceux de Leucate (Aude) et Briançon (Hautes-Alpes) vont être rachetés par Circus, un groupe belge qui utilise d’ailleurs, les casinos de Spa et Namur et les sites de jeu en ligne, et va de ce fait arriver en France. La SFC sera collaboratrice à titre minoritaire, avec 49 % du capital. Chamonix, Leucate et Briançon sont tous les trois de petites maisons, qui ont des chiffres d’affaires net de prélèvements qui passent au-dessus de 2 millions d’euros par an.

D’autres ventes attendues

Au mois de novembre, Barrière avait déjà vendu le casino de Besançon (Doubs) à Joa, le numéro trois du secteur. Besançon qui dispose de 90 salariés occupe la 22e place dans la liste des casinos du groupe lyonnais, qui veut accéder rapidement au premier rang du marché dans le Grand Est. Pour y arriver, Joa voudrait investir 1,5 million d’euros en deux ans pour « dynamiser l’offre », et attirer particulièrement la clientèle suisse.

Un accord de principe a aussi été signé en novembre pour la vente du casino de Jonzac (Charente-Maritime) au groupe Arevian. « C’est un casino de taille moyenne, qui dispose de 35 employés, gagne de l’argent, et correspond bien à ce que nous savons faire », souligne Antoine Arevian, le PDG du groupe familial. Avec ce rachat et l’ouverture à venir d’un établissement sur l’île d’Oléron, Arevian dénombrera au printemps dix casinos en France.

Marine