Matthias Dandois nous fait visiter l’île de Guam

857
0
Partagez :

Matthias Dandois a effectué un nouveau voyage sur l’île de Guam qui est une propriété des États-Unis.

Pour ce faire, il a voulu partager ce voyage. « les États-Unis possèdent des bases navales dans plusieurs pays du monde afin d’oppresser les autres pays, mais également pour réagir rapidement en cas de guerre. Ainsi, ils possèdent une base navale en Italie (Naples), à Guantanamo Bay (côtes de Floride), Yokosuka (Japon) ou encore Guam en Micronésie, où la Navy dispose d’un territoire où sont basées ses troupes et ses sous marins.

Tous les ans, je vais faire des démos sur ces bases en compagnie de team Vans BMX afin d’amuser les troupes. Mais, il faut reconnaître que la base navale n’est pas un lieu de plaisance et les soldats veulent souvent sortir de leur routine. La seconde vidéo réalisée sur la base navale de Guam, une petite bourgade située au centre du Pacifique. Cette localité se trouve entre l’Australie et le Japon, proche des îles Marianne. Cette localité est l’unique au monde où on trouve le plus grand nombre de serpents. J’ai apprécié mon séjour là bas notamment parce que j’ai peur des serpents.

Cette île a été arrachée aux espagnols par les américains à la fin du 19e siècle et gèrent la localité depuis. Pourtant, Guam ne se trouve pas dans la liste des cinquante états que compte les États-Unis, au point où ils l’appellent « territoire non incorporé ». « Mais l’île est habitée par les américains, la monnaie utilisée c’est le dollar, la police est américaine.

A notre arrivée, on logeait dans un hôtel de charme et on pouvait visiter la ville à vélo. On trouve plusieurs spots installés partout dans la ville, mais aucune personne ne visite la ville sauf les nombreux japonais qui viennent ici en tourisme permettant à l’île de vivre au cours de l’année. Pendant mon périple, j’ai vu des habitants de l’île appelés « Chamorros » qui étaient heureux sur cette terre. Ceux-ci pratiquaient de l’aviron et du surf. Par contre, sur la base, aucun skatepark n’existait. Ce qui a permis aux membres du builder Nate Wessel de construire un Skapark éphémère afin de divertir le monde. Pourtant, ceux-ci ne sont arrivés sur l’île que depuis deux semaines seulement.Matthias Dandois a effectué un nouveau voyage sur l’île de Guam qui est une propriété des États-Unis Pour ce faire, il a voulu partager ce voyage. « les États-Unis possèdent des bases navales dans plusieurs pays du monde afin d’oppresser les autres pays, mais également pour réagir rapidement en cas de guerre. Ainsi, ils possèdent une base navale en Italie (Naples), à Guantanamo Bay (côtes de Floride), Yokosuka (Japon) ou encore Guam en Micronésie, où la Navy dispose d’un territoire où sont basées ses troupes et ses sous marins.

Tous les ans, je vais faire des démos sur ces bases en compagnie de team Vans BMX afin d’amuser les troupes. Mais, il faut reconnaître que la base navale n’est pas un lieu de plaisance et les soldats veulent souvent sortir de leur routine. La seconde vidéo réalisée sur la base navale de Guam, une petite bourgade située au centre du Pacifique. Cette localité se trouve entre l’Australie et le Japon, proche des îles Marianne. Cette localité est l’unique au monde où on trouve le plus grand nombre de serpents. J’ai apprécié mon séjour là bas notamment parce que j’ai peur des serpents.

Cette île a été arrachée aux espagnols par les américains à la fin du 19e siècle et gèrent la localité depuis. Pourtant, Guam ne se trouve pas dans la liste des cinquante états que compte les États-Unis, au point où ils l’appellent « territoire non incorporé ». « Mais l’île est habitée par les américains, la monnaie utilisée c’est le dollar, la police est américaine.

A notre arrivée, on logeait dans un hôtel de charme et on pouvait visiter la ville à vélo. On trouve plusieurs spots installés partout dans la ville, mais aucune personne ne visite la ville sauf les nombreux japonais qui viennent ici en tourisme permettant à l’île de vivre au cours de l’année. Pendant mon périple, j’ai vu des habitants de l’île appelés « Chamorros » qui étaient heureux sur cette terre. Ceux-ci pratiquaient de l’aviron et du surf. Par contre, sur la base, aucun skatepark n’existait. Ce qui a permis aux membres du builder Nate Wessel de construire un Skapark éphémère afin de divertir le monde. Pourtant, ceux-ci ne sont arrivés sur l’île que depuis deux semaines seulement.

Yoann